Gotham Saison 2 Episode 8 Review: 'Ce soir est la nuit'

Après quelques semaines mouvementées, cette semaine Gotham était l'un des épisodes les plus forts et les plus divertissants depuis un moment, alors que Barbara fait vivre à Jim un enfer tandis que Theo Galavan essaie de tromper Bruce hors de sa compagnie.

J'étais presque terrifié à l'idée que Bruce me fasse détester son personnage à la minute où il a commencé à considérer l'offre de Theo, avec laquelle j'aurais sincèrement souhaité qu'il soit plus intelligent. L'homme vous offre l'identité du meurtrier de vos parents, mais n'est prêt à vous la donner que si vous cédez vos actions de Wayne Enterprises ? Si j'étais Bruce (ou du moins en écrivant Bruce dans la série), j'aurais considéré Theo comme un être humain insensible et horrible, car qui vous demande un prix comme celui-là pour obtenir les réponses à qui a brutalement tué vos parents ?

Cette personne n'est probablement pas une très bonne personne si elle ne peut pas vous donner l'identité sans un prix. Je sais que je dois me rappeler que Bruce n'est qu'un enfant qui peut parfois être encore naïf, même un adolescent ordinaire saurait en un clin d'œil à quel point les exigences de Theo étaient malades. J'apprécie cependant les luttes de Bruce, d'autant plus qu'il, en pleurant, exprime à Alfred à quel point il souhaite que cela se termine déjà. Heureusement, le plan directeur de Theo se heurte à un sacré coin à la fin, mais nous y reviendrons dans un instant.

Parlons de Barbara, qui a volé tout cet épisode. Alors que la saison 2 deGothama eu quelques bosses sur la route jusqu'à présent, Barbara n'a pas été l'une d'entre elles; elle a été l'un des aspects les plus positifs, et c'est uniquement à cause de sa folie et du fait qu'ils n'essaient pas de la racheter ou de la retenir. Je ne peux pas trop blâmer Gordon de vouloir désespérément trouver un peu d'espoir en Barbara parce que c'est à peu près la caractérisation de Jim Gordon. Même plus tard dans la vie, lorsque Jim aura vécu dans cette ville corrompue pendant qui sait combien de temps, il aura toujours cette petite lueur d'optimisme.

La chose qui fait également de Barbara un personnage si divertissant maintenant, à part l'embrassement de la folie, c'est qu'elle est complètement imprévisible, et en tant que spectateur, c'est bien de ne pas toujours pouvoir dire quel sera son prochain mouvement. Même si nous savons qu'ils n'allaient pas finir par se marier, il est intriguant de voir comment Barbara essaie de rompre le lien entre Leslie et Gordon, ce qui ne se passe pas comme elle l'avait prévu. Cela en dit long sur à quel point mes opinions sur ce personnage ont changé lorsque j'encourage réellement Barbara à s'enfuir ou à ne pas être tuée. De plus, puisqu'ils ont dû tuer Jérôme, il n'y a pas tant d'aspects comiques surGothamà gauche, mais nous en avons quelques-uns et l'un d'eux est fou Barbara. Heureusement, alors qu'elle révèle où est détenu l'ancien maire, cela donne suffisamment au GCPD pour arrêter Theo, ce sera donc un suivi intéressant la semaine prochaine.

Dernier point, mais absolument pas le moindre, la nouvelle aventure de Nygma est la meilleure, car comme Barbara, il ne se retient plus sur la folie car il a embrassé son côté fou et a fusionné avec lui. L'épisode se termine lorsqu'il trouve le cher vieux Pingouin dans les bois et commence ainsi la configuration de leur équipe qui a été taquinée par les producteurs depuis un certain temps.

À part mes pinailleries avec Bruce prenant presque la mauvaise décision, 'Tonight's the Night' est leGothampremier épisode depuis longtemps où j'ai vraiment apprécié l'heure dans son ensemble. Et bon Dieu, je ne peux pas souligner l'excitation pour Nygma/Penguin parce que vous savez que nous allons nous régaler avec ces deux-là.

Gothamdiffusé les lundis à 8/7c sur FOX.

[Crédit photo : Nicole Rivelli/FOX]