Critique de l'épisode 2 de la saison 4 d'Agents of SHIELD : « Rencontrez le nouveau patron »

Rencontrez le nouveau patron

Agents du SHIELDa pris un très bon départ lors de la première de sa quatrième saison la semaine dernière. Entre le conflit des personnages principaux étant si éloignés les uns des autres et l'introduction de Ghost Rider, il reste de bonnes histoires à venir pour ce spectacle. Alors que les choses ont définitivement évolué depuisAgents du SHIELDprémisse originale, le spectacle affiche vraiment l'évolution du MCU d'un point de vue au niveau du sol. L'introduction de Ghost Rider et d'un nouvel élément surnaturel avecDocteur étrangeà environ un mois de la sortie en salles, le MCU commence vraiment à ressembler à une belle représentation de l'univers de la bande dessinée où tout est possible. Pourtant, ce qui élève vraimentAgents du SHIELDau niveau supérieur à travers ses deux premiers épisodes de la saison est l'état actuel des relations entre les personnages sous un nouveau leadership et une nouvelle infrastructure, ce qui est en grande partie ce que « Meet the Boss » met en évidence.

L'une des choses mises en évidence dans cet épisode était vraiment à quel point les personnages principaux sont devenus distants les uns des autres. May continue de lutter contre son infection fantomatique et plutôt que d'aller demander de l'aide à l'un des personnages principaux, elle l'embouteille. Ce n'est pas une surprise de la part de l'agent May, mais il est inquiétant que cela continue de progresser et elle n'a pas au moins demandé l'aide des téléspectateurs qui étaient les plus proches d'elle. Fitz passe de moins en moins de temps avec Simmons tout en travaillant sur des projets auxquels il a du mal à s'intéresser et cherche toutes les ouvertures qu'il peut trouver pour sortir un peu de la maison. Dans l'épisode d'hier soir, un grand moment a été lorsque Mack et Fitz se sont croisés avec Daisy, qui est la première interaction que les personnages précédents ont eue avec elle cette saison. Il est clair que les choses sont inconfortables, mais Fitz s'en prend vraiment à ce qu'il ressent, clairement toujours très blessé, et envers la façon dont Daisy gère les choses. Bien que ce soit une scène très percutante, il est triste de réaliser l'état actuel de leur relation.

Cependant, chaque personnage gère les choses à sa manière; tout le monde essaie de gérer le nouveau directeur et comment le SHIELD fonctionne sous lui, ce qui est vraiment intéressant. « Meet the New Boss » se concentre fortement sur le nouveau directeur du SHIELD (joué par Jason O’Mara) et sur son personnage. Jeffrey, qui est la seule partie du nom qui nous est fournie pour le directeur, semble être un homme d'affaires traditionnel qui est doué pour être le visage d'une entreprise ou d'une organisation. Bien qu'il y ait encore beaucoup à apprendre sur son personnage, O'Mara était agréable dans le rôle hier soir et a fait une très belle entrée. À la fin de l'épisode, les choses deviennent encore plus intéressantes car il est révélé que Jeffrey est un Inhumain avec une super force, et que Coulson a volontairement démissionné, conseillant même que son remplaçant soit une personne puissante bien aimée et connue. La dynamique avec Coulson et le nouveau directeur est vraiment intéressante, car bien qu'il y ait un respect mutuel là-bas; Cependant, chaque personnage fonctionne différemment, et je suis sûr que Coulson étant l'ancien réalisateur, il pourrait ressentir le besoin de commenter le déroulement des choses, en particulier avec la gestion de Ghost Rider et d'autres éléments surnaturels.

Ghost Rider est toujours un joker lui-même, mais le personnage était un ajout vraiment excitant qui semble s'intégrer parfaitement dans les deux premiers épisodes. Son interaction avec Daisy a été assez amusante jusqu'à présent, mais c'est en fait un bon moyen de développer leur relation car cela montre qu'ils peuvent tous les deux survivre seuls. Daisy essaie de travailler avec Robbie pour prendre notre ennemi commun, mais il est clair qu'elle est fascinée par le Ghost Rider et le fait qu'il n'est pas Inhumain. L'idée la plus intéressante qui sera inévitablement explorée dans les prochains épisodes est de savoir comment elle gère son vigilantisme. Alors que Robbie explique toujours que tuer des gens n'est pas son choix, Daisy pourra-t-elle constamment travailler avec quelqu'un qui tue ? Quoi qu'il en soit, les deux ont une très bonne dynamique mise en place jusqu'à présent et c'est bien que Ghost Rider reçoive déjà autant de profondeur.

Agents du SHIELDa toujours eu ses défauts, mais la série a vraiment fixé son ton au cours des deux dernières saisons et l'affine lentement. La saison 4 a commencé extrêmement fort tout au long des deux premiers épisodes et fait un excellent travail avec sa construction mondiale. L'introduction de ce nouveau côté surnaturel du MCU est un élément cool qui semble s'adapter parfaitement. Ghost Rider a été un ajout de personnage cool qui fournit les héros moins connus que les fans veulent voir, mais a également beaucoup de profondeur à apporter à la table.Agents du SHIELDa développé des personnages et des relations auxquels les gens se soucient, et jusqu'à présent, la série explore de nouvelles situations avec ces relations et incorpore des situations et des aspects uniques supplémentaires qui ont l'air très solide cette saison.

D'autres pensées:

  • Gabriel Luna a été un très bon ajout à la distribution et fait également un excellent travail avec le rôle.
  • Je n'ai pas abordé l'intrigue fantôme parce que je ne pense pas qu'elle soit suffisamment développée là où c'est l'objectif principal des épisodes; Cependant, ils ont évoqué le Book of Darkhold, alias Books of Sins, qui se connecte peut-être également à Ghost Rider.
  • Où va May maintenant? Cela semble être une décision assez louche de la part du nouveau directeur…
  • Critique de l'épisode 2 de la saison 4 d'Agents of SHIELD : « Rencontrez le nouveau patron »
4